Núcleo de Estudo e Pesquisa sobre Deslocados Ambientais

Núcleo de Estudo e Pesquisa sobre Deslocados Ambientais

Histoire

Le NEPDA  a été créé en avril 2012 à agglutiner les chercheurs locaux, nationaux et internationaux intéressés à la problématique  des déplacées écologiques, afin de donner une visibilité à ce groupe de migrants protection, que  manque encore de protection des régimes internationaux et avec peu de protection de gouvernements nationaux où ils migrent et où ils cherchent de s’abriter. Les personnes déplacées (pour certains, les réfugiés environnementaux ou climatiques) sont caractérisées comme des migrants forcés, pour ses déplacer à partir de leur lieu d’origine en quête de survie, sans le choix entre aller ou rester. Ils émigrent par des changements environnementaux, brusque ou pas, causés par l’être humain et/ou par nature, quel que soit le changement climatique. Donc il faut, tout d’abord, de classer ce groupe des migrants afin de protéger leurs droits, ce qui les rend les citoyens se sentent dans l’emplacement de l’accueil et inséré dans système international mondialisé actuel, dans lequel il existe, de plus en plus, blocage de les frontières humaines et  d’ouverture de les frontières l’économique  (commercial et financier). Ces personnes déplacées ne sont pas considérés déplacés environnementaux internes, parce que, en règle générale, il n’y a aucun harcèlement sur le lieu d’origine, ni des réfugiés, parce que beaucoup ne croise pas sur les limites du lieu d’origine et, quand cette possibilité est possible,  il n’y a aucune persécution afin de les caractériser. Important de mentionner que le régime international actuel de réfugiés (normes, règles, institutions et procédures décisionnelles) a été créé en 1951, peu après la Seconde Guerre Mondiale. Dans le monde entier, résultant de causes historiques, politiques, économiques et culturelles différent du moment  dans lequel la société internationale se trouve, est donc nécessaire de repenser et reconstruire ce régime, en étendant son champ d’application, ses performances et les sujets sous sa protection, ou créer un nouveau régime susceptible de protection des migrants, en quête de protection, comme c’est le cas des déplacées environnementaux. Ainsi, le NEPDA  est née à catégoriser, encoder  leurs lieux d’origine et de destination, d’analyser les conflits résultant du déplacement et de la sécurité issues (humain, environnemental et de l’État) appliqué au dilemme, en plus d’examiner la protection accordée à eux et les politiques publiques adoptées au niveau international et domestique, en comparant les différentes formes de soutien et, les acteurs impliqués dans le processus, qui sera d’une importance fondamentale pour déduire les possibilités réglementaires de protection des déplacent de  l’environnement, dans le but d’améliorer les relations entre les différents acteurs internationaux, État et non étatiques, dans le système international actuel.